Comment faire un portfolio

07Jan

J’ai inauguré il y a quelques jours la section portfolio du blog. Une excellente occasion pour revenir sur ce qu’est un portfolio et comment en faire un facilement.

Qu’est-ce qu’un portfolio

Quand un photographe progresse et veut passer à l’étape supérieure, il doit constituer une sélection de ses meilleures photos. Cette sélection répond au nom de « portfolio ». Indispensable pour montrer son travail. Son homologue dans le monde du travail est le « curriculum vitae ». Il présente votre cursus et  doit aussi donner envie à celui qui le lit, de prendre contact avec vous. Comme le CV, à première vue c’est un exercice simple.  Mais en réalité, il y a beaucoup de choses à savoir.

Pourquoi

Trier ses photos

Avec l’arrivée du numérique, on croule sous les photos. J’ai moi-même des centaines de gigas de photos. Ce nombre augmente toutes les semaines. Trier et classer ses photos est essentiel. Je connais des photographes qui adorent photographier, mais qui détestent ensuite trier et classer leurs photos. Résultat : Le nombre de photos à trier augmente et la tâche devient de plus en plus impossible à réaliser. Avoir un portfolio, c’est avoir un but et une finalité pour vos photos. Cela force à faire un trie. C’est aussi la certitude que vos plus belles photos sont toujours à un endroit précis.

Las Vegas

Une source de motivation

Un portfolio, c’est une vitrine qu’il est plaisant de montrer aux autres, c’est également une sélection qu’on aime regarder soi-même de temps en temps. Voir émerger de belles photos au fil du temps est encourageant.  On a une meilleure visibilité sur notre évolution en tant que photographe. Tous les photographes sont à la recherche de ces photos rares comme des pépites d’or. Si au final, ils ne prennent pas le temps de se poser pour isoler et ranger ces pépites, c’est peine perdue. À chaque fois que je rentre chez moi et que je découvre une belle photo sur mon écran, cela me motive à ressortir, prendre encore plus de photos.

Montrer son travail

Le portfolio permet avant tout de montrer son travail. Si demain par exemple vous voulez faire photographe de mariage, vous devez pouvoir montrer à vos clients (les futurs mariés) de quoi vous êtes capable. Si vous souhaitez exposer dans une galerie, vous devez pouvoir montrer au moins un échantillon des photos que vous réalisez. Si vous voulez des aides pour financer l’édition d’un livre photo, vous devez pouvoir montrer une partie de vos plus belles photos. Et d’une manière plus générale si vous voulez que l’on parle de vous et que l’on vous contact, il faut avoir exposé vos meilleures photos quelque part.

Comment

L’ordre

L’ordre des photos est très important, ce n’est pas quelque chose d’anodin et il existe plusieurs écoles. Si l’ordre est important, c’est parce que vous devez capter l’attention de votre lecteur, ne pas la perdre et lui laisser une excellente impression. Qu’il finisse de parcourir votre portfolio entièrement ou partiellement. Cela induit plusieurs choses :

  • Vous devez disposer vos photos de manière équilibrée, pas de la plus faible à la plus forte ou de la plus forte à la plus faible. Plutôt une forte, une faible, une forte, une faible…
  • Ne pas mettre ses meilleures photos à la fin, dans le but de laisser une excellente impression à la fin. Car elles risquent de ne jamais être vues si la personne s’arrête de regarder votre portfolio avant la fin, ce qui est souvent le cas.
  • Il doit y avoir une sorte de « rythme » quand on passe d’une photo à une autre.
  • Essayer de raconter une histoire
  • Associer des photos en duo, pour donner plus de cohésion à l’ensemble. Dans l’idéal une photo doit en appeler une autre. Et elles doivent se répondre mutuellement.

Une petite astuce pour se concentrer uniquement sur l’ordre, imprimer les photos sous le format le moins cher possible. Disposer les photos sur une table et s’amuser à changer l’ordre. Votre esprit sera dès lors concentré uniquement sur comment agencer vos photos.

Las Vegas Parking

Observez comment ces 2 photos forment une combinaison intéressante

Salvador de Bahia

L'une est pourtant d'un parking à Las Vegas et l'autre une vue d'un bar à Salvador de Bahia au Brésil

La sélection

Paradoxalement, on est pas toujours la meilleure personne pour déterminer quelles sont nos meilleures photos. Nous sommes en effet tous impliqués émotionnellement dans chacune de nos photos. Quelquefois, on souhaite garder une photo uniquement parce qu’elle nous rappelle de bons souvenirs ou que l’on a eu des difficultés à l’obtenir même si au final, elle est ratée. Trouver des personnes compétentes pour vous aider à faire cette sélection n’est pas évident. Il doit s’agir de personnes de confiance. Vous devez aimer leurs photos et ils doivent aussi apprécier votre style.

Quand je fais une sélection dans mes photos Et que je commence à avoir du mal à retirer des photos d’une sélection encore trop large, je me pose une question : « Si quelqu’un te présente cette photo, tu lui dirais de la garder, tu la trouverais intéressante ? » Et comme par magie, j’arrive tout de suite à me décider sur le sort de la malheureuse photo. En utilisant cette astuce, je me force à voir les choses sous un autre angle, je me coupe de l’implication que j’ai « émotionnellement «  avec la photo. Et je prends une décision fondée uniquement sur les qualités intrinsèques de la photo. En effet on est tous attaché émotionnellement à nos photos, chacune à son histoire. On peut avoir eu beaucoup de mal à obtenir une photo médiocre. Ou l’on sait qu’il se passe des choses intéressantes dans la photo, mais elle est trop mal cadrée ou floue. Dans ces cas de figure difficile de les supprimer ou de les mettre de côté et pourtant elles n’intéresseront pas grand monde. Une bonne technique utilisée par beaucoup de grands photographes, est de laisser ses photos de coté pendant une longue période. De plusieurs mois à plusieurs années. Cette technique permet de se détacher émotionnellement de ses photos et de les sélectionner uniquement si elles ont vraiment de l’intérêt.

Le nombre

On vit dans une société, où les gens sont pressés. Il ne faut pas trop imaginer que les personnes qui s’intéresseront à votre portfolio, y consacrent beaucoup de leur temps. Faire une petite sélection, autour de 15 photos est la bonne approche.  Vous devez donner envie à la personne d’en voir plus ou de vous contacter. Si vous mettez trop de photos, cela risque d’être contre-productif. Quand on veut vous donner envie de voir un film, on vous en montre le moins possible, une petite bande annonce. Pour un livre vous n’allez avoir droit qu à un extrait, pour un album de musique, une chanson à la radio etc. Enfin plus il y aura de photos et moins vous serez à même de montrer des photos de qualité et avec une cohérence entre elle (car d’une certaine manière, il s’agit ici d’une série de photos).

Avoir un petit nombre de photos c’est aussi s’assurer que le maximum de photos que vous allez montrer seront véritablement vues. Plus vous en mettez et plus celles situées à la fin ont des chances de ne jamais êtres vues.

Homogénéité du portfolio

Grouper vos photos par thématiques et si elles sont de la même thématique par style, éviter de mélanger des photos couleurs et noir et blanc par exemple. Ne pas hésiter à faire plusieurs portfolios plutôt que d’en faire un avec trop de thèmes différents (HDR, portrait, paysage, mariage, voyage, sport…)

Une erreur est souvent faite au début. On test beaucoup de choses et on essaye de voir quel genre de photographie nous intéresse, ce qui est tout à fait normal et conseillé. Mais on se retrouve avec des photos de toute sorte : paysage, macro, urbaine, streetphoto, portrait, de nuit, couleur, noir et blanc, fleur, voiture, animaux, macro, architecture, paysage… Le piège est de vouloir tout présenter. On aimerait tellement démontrer à tout le monde que nous sommes bons dans tous les domaines. Mais ce n’est pas vrai. Seule, une catégorie ou deux vont se détacher du lot. Le reste ne sera pas notre point fort. N’hésitez pas à demander à des personnes qui s’y connaissent un peu. Ils vous diront tout de suite, quelles sont les photos où vous êtes le plus à l’aise, où vous avez un œil plus affûté. Il est difficile d’être objectif lorsqu’il s’agit de nos propres photos.

JUAN PABLO ECHEVERRI

Exposition photoquai : Série de JUAN PABLO ECHEVERRI

Les photos signées

Il y a un point commun que partagent les grands photographes et les photographes professionnels. Ils ne mettent pas de signature hideuse sur leurs photos. Si je voulais être méchant, je dirais qu’il y a aussi un point commun entre les mauvais photographes… Je vous laisse deviner lequel. A croire que plus la photo est moche et plus le propriétaire a peur qu’on lui vole. Déjà une signature ne sert à rien, car si on veut connaître le propriétaire, c’est rarement difficile de le trouver. Ensuite parce que si l’on veut voler une photo, il suffit de la recadrer ou d’effacer la signature avec Photoshop. Dans les 2 cas, il s’agit d’une opération facile et rapide.

Cette pratique est le fruit d’une peur, celle de se faire « voler » sa photo. La vérité, c’est qu’il y a une profusion d’image de qualité déjà présente sur Internet. Je pense notamment aux photos sur 500px. Il y a peu de chance que quelqu’un s’acharne à copier une de nos photos. Et même si c’est le cas, on a toujours le fichier original en notre possession. Si on la retrouve ailleurs, on pourra prouver que l’on est bien les propriétaires. Il est donc inutile de venir saboter ses photos. Pensez à celui qui prend la peine de parcourir vos photos et qui n’a aucune mauvaise intention (la grande majorité des personnes). Il sera très vite lassé de voir une signature sur toutes les photos et passera à autre chose. La signature change la dynamique de la photo. Il est notamment prouvé que l’œil humain vient se poser en priorité sur du texte dans une photo.

Où exposer les photos

Il existe une multitude de sites web qui proposent d’afficher vos photos : Flickr, 500px, Instagram… La liste est longue. L’avantage, c’est qu’ils sont gratuits et extrêmement facile de prise en main,  l’inconvénient, c’est que cela ne fait pas très professionnel et que vos photos seront un peu perdues parmi celles des autres.

Vous pouvez aussi facilement créer votre propre portfolio grâce à WordPress (J’utilise WordPress pour le blog). Une multitude de plugins wordpress gratuits permettent d’afficher des portfolios. L’avantage, c’est que vous avez votre propre site et nom de domaine, et cela fait tout de suite beaucoup plus professionnel. Les inconvénients sont que cela a un coût (minime mais tout de même il faut payer chaque année). Il faudra également se pencher quelques heures sur comment fonctionne WordPress.

Venise

Une photo qui semble toute trouvée pour un portfolio noir et blanc et qui finira au final dans le portfolio voyages

 L’impact sur mon portfolio

Bien évidemment, je suis le premier à exécuter mes propres conseils. Certaines notions sont donc appliquées et d’autres le seront bientôt. Mon portfolio est encore en chantier. Par définition, il sera en perpétuel changement. Il sera toujours prêt à accueillir de nouvelles photos qui viendront bouleverser celles déjà en place. L’ordre pourra être changé et les photos les moins intéressantes devront faire place aux nouvelles.

Déjà au lieu de faire qu’un portfolio et tout mettre dedans, j’ai très vite décidé d’en faire quatre différents. Pour respecter le fait qu’un portfolio doit être homogène. On ne veut pas voir une photo d’un chat, puis d’une fleur, suivi d’un paysage.

Appliquer cela rend aussi les choses plus faciles pour déterminer l’ordre. Malgré tout, ca reste un exercice difficile et à part pour la série en noir et blanc et mariage où je trouve l’ensemble assez cohérent.  Pour les photos de Paris et de voyages, c’est moins satisfaisant.

Je me suis imposé une limite de 60 photos par portfolio. C’est plus que ce que j’ai conseillé, mais mon conseil pour le nombre de photo est général. Cela en fait dépend de la cible, de l’affichage et du but du portfolio. Dans mon cas, je peux afficher les 60 photos sur une page dans un premier temps. Et certains lecteurs seront satisfait de voir le portfolio sous cette forme et s’arrêteront là. Ensuite mon but n’est pas de vendre mes photos ou de me rapprocher de galerie. Je n’ai pas besoin d’impressionner. Si j’avais voulu impressionner, il aurait été plus intelligent de montrer beaucoup moins de photos. Mon but est uniquement de montrer aux internautes, le genre de photos que je prends et si du coup, il est pertinent pour eux de lire mes conseils ou pas. C’est aussi pour moi un espace facilement accessible où je peux mettre mes photos préférées.

Une anecdote pour vous souligner à quel point ces notions sont importantes. Ma photo préférée, celle d’un gondolier à Venise, était prévue pour rentrer naturellement dans la section noir et blanc, sachant qu’elle est en noir et blanc. Mais au final, j’avais beau changer son emplacement parmi les photos en noir et blanc elle n’avait jamais sa place. Pourquoi ? Parce que mes photos en noir et blanc sont pour la plupart de la street photography un peu dark prisent sur Paris. Une photo romantique prise à Venise n’a tout simplement pas sa place. Il en va de même pour d’autres photos de monuments de Paris. Finalement, je l’ai placé dans les photos de Voyage ou même si elle est en noir et blanc et que toutes les autres sont en couleur, elle y trouve beaucoup plus sa place.

UPDATE 04/04/2018

Cet article est l'article le plus lu sur le blog. J'ai donc décidé d'ajouter un petit commentaire quelques années après l'avoir rédigé.

Tout d'abord il est rigolo de voir comment mon portfolio mariage à évolué. J'ai laissé sur le site sciemment l'ancien pour que vous puissiez comparer. Voici mon actuel portfolio de mariage : http://www.maximebernadin.com/portfolio

Biensur il est plus qualitatif car j'ai maintenant plus d’expérience, mais il y a d'autres choses plus intéressantes:

  • Une grande majorité de mes anciennes photos ont disparues. Les photos dont j'étais si fier avant ont cédés leurs places pour de nouvelles. C'est un bon indicateur qu'il y a une évolution et c'est quelque chose de sain. Si vous avez toujours les mêmes photos dans votre portfolio depuis des années, il y a un soucis.
  • J'ai aligné la manière dont je prends mes photos, mon post traitement Lightroom et également le filtre que j’utilise en postproduction pour obtenir au maximum le même rendu. En l’occurrence lumineux et pastel. Le portfolio est une série de photo il faut vraiment accentuer le plus possible l'homogénéité de l'ensemble. Plus l'ensemble est cohérent, plus le client sera à quoi s'attendre s'il fait appel à vous.
  • Je suis passé d'un portfolio de 4 colonnes à un portfolio de 2 colonnes pour faire la part belle aux photos. Plus elles sont grandes et plus on peut apprécier leur contenu. Le tout est de trouver le juste milieu. On pourrait opter pour des photos plein écran du coup si on suit totalement cette logique mais il est fastidieux pour l'utilisateur de devoir cliquer pour voir apparaître la prochaine photo. Le slideshow n'est pas une super idée non plus, on est tous agacé à devoir attendre la prochaine photo, on veut avoir le contrôle.
  • Si vous êtes professionnel, votre portfolio doit coller à votre clientèle. Vous devez montrer uniquement ce que vous souhaitez faire ou refaire. Si vous êtes photographe de voyage et que vous souhaitez avoir des missions à l'étranger uniquement et non en France. Vous avez tout intérêt à montrer vos photos de voyages à l'étranger dans votre portfolio même si dans le cadre professionnel vous n'avez fait que des missions en France. On ne vend que ce que montre et on montre que ce qu'on a envie de vendre. Si vous êtes photographe de grossesse et que vous en en avez assez des photo en studio. Il ne faut montrer que des photos en extérieur. Les clients qui rechercheront des photos en studio et qui passeront sur votre portfolio passeront leur chemin et ceux qui recherchent des photos en extérieur se diront qu'ils ont trouvé la personne qui leur faut. Bien sur vous allez toucher moins de monde, mais c'est ce que vous voulez. Que le trie s'effectue en amont. Seuls les clients qui vous proposeront des missions qui vous intéresse vous contacteront.
  • Ne pas hésiter à regarder ce que les autres font. Il y a peu de chance d'inventer quelque chose de totalement nouveau surtout dans ce genre de domaine. Par contre une multitude de personnes ont déjà été confrontées à cette même problématique avant nous. Alors pourquoi ne pas vous en inspirer ? Comme disait Pablo Picasso "Les bons artistes copient et ceux qui sont excellents volent". L'idée est que vous pouvez adapter une idée ou un concept que vous avez vu et le sublimer comparé à ce qui existe déjà. Personnellement je n'ai aucun problème a regarder ce que font les autres. Je suis par contre très sélectif. Je ne veux m'inspirer que des meilleurs. A l’ère des réseaux sociaux, facebook, instagram... Il faut savoir faire le trie. D'ailleurs j'en profite pour vous donner mon instagram . Pour ceux qui veulent me suivre ou voir justement comment j'ai construis ce portfolio spécifique. Je suppose qu'il faudra que je rajoute un edit pour parler d'instagram qui est un portfolio un peu particulier... Mais ca sera pour une prochaine fois ! Merci aux courageux qui ont réussi à me lire jusqu'ici !

 

Photographie d'illustration de l'article © Chulsu Kim



4 réponses

  1. Bonjour Maxime, Merci de pour cet article. J'en sais désormais un peu plus pour créer mon porte-folio. Par contre j'ai beaucoup de mal à trouver des informations pour créer un porte-folio papier. Car même si la version virtuelle a son intérêt, je ne peux me résigner à abandonner le papier glacé. J'ai donc en tête un support à spirales, avec des planches cartonnées noires pour mettre en valeur les photos. Mais sur quel format imprimées mes photos, quel type papier (grammage, mat, brillant ...) ? Merci par avance pour votre réponse. Sandy
    • Maxime
      Bonjour Sandy, Désolé de ma réponse un peu tardive mais j'étais en vacances en Asie ! Je vais avoir du mal a t'aider sur le sujet de l'impression étant donné que j'imprime peu moi même. Cependant ce que tu comptes faire s'apparente beaucoup à un livre photo au final. Ton livre photo. Puisque, qu'est ce qu'un livre photo si ce n'est un portfolio d'un photographe sur un thème qu'il a choisit. Je te conseille donc de te rendre d'en une librairie (sur paris jeu de paumes, mep ou plus generaliste fnac, gibert jeune...) et de consulter les ouvrages. Cela te permettra de voir les différents formats, les marges, les pages à laisser blanches ou non entre 2 photos. Le nombre de photos par pages ect... C'est pour cela que je pense que tu as du mal a trouver une information sur le sujet c'est qu'il n y a pas de bonnes ou mauvaises idées en la matière cela dépend vraiment de ce que tu veux faire passer comme message et du budget que tu as. D'ailleurs pour avoir moi même pas mal de livres photos. Je ne me rappelle pas en avoir vu avec des fonds noirs comme tu comptes le faire. A voir si c'est vraiment pour appuyer la thématique de tes photos ou non. Sinon je serais toi j’éviterais, c'est comme les sites web, c'est toujours plus agréable à la lecture d'en avoir un sur fond blanc que sur fond noir. En espérant t'avoir donné quelques pistes de réflexion. Maxime
  2. Merci pour cette analyse. Elle correspond bien à l'idée que j'avais vaguement du (des) portfolios que j'envisage enfin de créer. Aussi pour pouvoir surligner, et garder sous les yeux tes pertinents conseils lors de mes sélections, j'ai fait des captures d'écran du texte de ton précieux "tuto". Cependant, je n'y trouve pas le principal sujet de mes recherches : - Où créer un (des) portfolio web aujourd'hui ? Wix- wordpress - joomla- portfoliobox - ect. Je ne sais lequel choisir. Sur youtube, conseils comparatifs et tutos sont si nombreux, et les avis si contradictoires que je suis déjà noyée... Chacun présente avantages et inconvénients...et vu le temps qu'il faut y consacrer pour démarrer un projet professionnel, je ne voudrais pas me tromper.
    • Maxime
      Bonjour Carole, Merci pour ton message. Si cet article a pu te faire avancer dans ta réflexion tant mieux ! En ce qui concerne le support web pour ton portfolio je dirais que en effet tu as l'embarras du choix. Peut être qu'une façon d'arriver à faire ton choix plus facilement serait de prendre le problème à l'envers. Et te demander par exemple. Est ce que tu veux un portfolio qui met en avant qu'une photo à la fois parce que tu estimes que chaque photo est quelque part indépendante et doit être vue une à une. Est ce que tu penses plutôt ton portfolio comme une galerie ou la personne aurait la possibilité de voir une partie de tes photos en même temps. Parce que tu résonnerais plus en série. Est ce que tu aimerais la possibilité d'avoir un ordre à tes photos ou au contraire qu'elles soient présentées à chaque fois dans un ordre différent. Est ce que tu veux mettre un texte à coté de chaque photo. Et au delà du portfolio. Est ce que tu veux qu'autour ce soit un site générique qui présente des portfolio d'autres photographes ou au contraire un site dédié avec ton nom de domaine ou tu aurais une partie contact par exemple et une autre ou tu parlerais un peu de toi. Enfin je dirais que tu dois un peu identifié ta cible. Est ce que tu veux juste montrer tes photos au monde. Est ce que tu envisages d'en vendre à moyen terme. Est ce que c'est un support pour présenter ton travail de photographe... Arriver à répondre à ces questions est difficile mais te permettra de mieux savoir au final comment tu veux présenter tes photos. Et tu chercheras quelque chose de précis plutôt que d’être submergée par l'offre. Regarder aussi comment des photographes que tu estimes présentent leur travail. Personnellement, j'ai opté d'un coté pour un site Wordpress avec un template acheté sur "template monster" concernant ce blog. Et dans mon activité de photographe de mariage, pareil avec en plus les galeries clients livrées sur "lumys". Je te souhaite une excellente journée. Maxime

Ajouter un commentaire