Obtenir des photos nettes

06Nov

Nos boitiers sont de plus en plus sophistiqués et l’on peut facilement se perdre parmi la myriade d’options proposées. Voici une série de bonnes pratiques, pour vous permettre d'obtenir des photos nettes.

La mise au point

Une mise au point bien ajustée est essentielle lorsqu’il s’agit de prendre une photo nette.

Cible immobile

Dans ce cas de figure on peut prendre notre temps et ajuster la mise au point au mm. Choisir l’autofocus ponctuelle fixe (One Shot / AF-S)  et viser la partie que vous voulez nette dans la photo. Si vous n’avez pas de point précis, que vous voulez que toute la photo soit nette pour un paysage par exemple. Vous pouvez viser 1/3 du cadre pour faire la mise au point.

Astuce : Une fois la mise au point faite. Passer de la mise au point automatique à la mise au point manuelle sur l’objectif. Utiliser le LiveView pour zoomer dans la vue et ajuster manuellement si nécessaire.

Cible mobile

Les reflex ont une mise au point adaptée pour les cibles qui bougent. Cela est particulièrement pratique pour les photographes de sport ou de vie sauvage. Il s’agit de la mise au point en continu (AI SERVO / AF-C). Il suffit de pointer vers la cible qui se déplace et l’appareil fait la mise au point en continu en fonction de celle-ci.

Le choix de l’objectif

La qualité de l’objectif rentrera en compte. On peut noter que les focales fixes ont un meilleur rendu que les téléobjectifs. Et qu’assez logiquement les objectifs bas de gamme sont moins performants que ceux qui sont plus chers. Une règle qui se vérifie dans beaucoup de choses, mais attention les plus chères ne veulent pas dire obligatoirement que ce sont les meilleurs. Canon propose des objectifs qui sont bien plus cher que Sigma pour des performances identiques. Et si vous décidez d’investir dans un objectif de qualité ne faites pas des économies sur le filtre UV. Avoir un bon objectif qui est obligé de prendre toute ses photos à travers un filtre de mauvaise qualité est contre-productif.

Dans votre quête de la photo la plus nette possible, enlever les éventuels filtres de l’objectif peut avoir un impact sur votre photo.

Régler l’ouverture

Tous les objectifs ont une ouverture où le rendu sera meilleur qu’aux autres.  En règle générale, il s’agit de 2 stops en dessous de l’ouverture maximale. Par exemple si l’ouverture maximale est F/22 alors le meilleur rendu sera autour de F8, F11.

Mirror lock

Vous pouvez entendre parler du Mirror lock comme source probable de vibration. Il semblerait que ce soit un non-sujet. Vous pouvez donc vous concentrez sur les autres aspects évoqués dans cet article.

Photo à main levée

La situation dans laquelle on prend une photo peut-être très différente. La stabilité de la personne qui prend la photo change d’une personne à l’autre. Il n’y a donc pas de vitesse standard pour vous assurer d’avoir une photo nette. Cela dépend également de la distance du sujet que vous voulez prendre en photo. Une règle simple s’applique si vous êtes à 35mm, vous devez prendre au minimum à 1/35 pour la vitesse d’obturation, pour 80mm, cela sera 1/80 et ainsi de suite. Plus vous zoomer plus la vitesse devra être rapide.

Dans des conditions difficiles si vous voulez préserver la qualité de vos photos et ne pas trop monter dans les ISO conserver une vitesse rapide est essentiel. Vous pouvez :

  • Garder l’appareil photo près du corps
  • Prendre l’objectif à deux mains
  • Retenir votre respiration au moment de déclencher
  • S’adosser à quelque chose
  • Poser l’appareil sur un élément extérieur (sol, barrière, voiture, mobilier urbain…)
  • Poser l’appareil sur un sac que vous avez rempli au préalable de riz, de haricots, de sables ou autres.

Sinon, vous devez malgré tout monter en ISO,  faites-le. Il vaut mieux une photo avec un peu de grain plutôt qu’une photo floue.

Il existe un cas de figure de plus en plus courant.  Vous voulez prendre une photo dans des conditions difficiles, qui nécessitent un trépied. Mais le site où vous prenez les photos interdit l’usage d’un trépied.  Vient alors la technique de la ficelle de stabilisation.

  • Prendre une ficelle de 2m environ suivant votre taille.
  • faire une boucle qui vous permet d’insérer votre pied à une extrémité.
  • Enrouler votre objectif par un ou deux tours à l’autre extrémité.

Il ne vous reste plus qu’à insérer votre pied dans la ficelle et tirer vers le haut lorsque vous prenez votre photo de manière à ce que la ficelle soit bien tendue. Quand on connaît le poids et l’encombrement que représente une ficelle, elle saura très vite trouver sa place dans votre sac photo.

Photo avec trépied

Les pieds sont un énorme dilemme. Plus un pied sera lourd, plus il sera stable. Cela étant dit un pied qui est lourd, est pénible à transporter et peut gâcher vos sorties photo. Il faut donc trouver le meilleur compromis entre le poids de votre appareil, le poids du trépied et les conditions climatiques ou vous compter shooter la plupart du temps. C’est pourquoi le choix d’un trépied reste toujours un choix sensible. J’en ai moi-même deux à la maison et c’est toujours compliqué de choisir avant de sortir.

Certains trépieds sont munis d’un crochet et permettent d’accrocher un poids de nature quelconque. Cela permet de rendre l’ensemble plus lourd et donc plus stable. Attention cependant de faire en sorte que ce poids supplémentaire repose également sur le sol et ne soit pas suspendu, en proie au vent. Vous auriez un effet contre-productif.

Si la hauteur de votre trépied importe peu pendant la prise de la photo. Vous pouvez baisser sa taille et ainsi également baisser son centre de gravité. Il sera plus stable s’il est plus petit.

Télécommande et retardateur

Le fait d’appuyer sur le bouton de votre appareil pour prendre une photo, entraine une série de vibrations sur celui-ci pendant les quelques secondes qui suivent. Pour éviter cela il existe deux solutions.

La télécommande

Une télécommande permet tout simplement de lancer la prise de photo à distance. Et donc plus de problèmes de devoir toucher l’appareil de près ou de loin. Elle permet également d’augmenter la durée de prise de photo au-delà de sa limite. Inutile d’acheter un modèle cher il semblerait que les télécommandes moyennes gamme de marque chinoise fassent très bien l’affaire. Personnellement n’ayant pas jusqu’ ici l’utilité de prendre des photos au-delà de 30secs (limite de mon appareil).

Retardateur

Votre appareil à une fonction de retardateur, qui permet de retarder la prise de photo après une période que vous définissez (2sec, 5sec, 10sec). Cette fonctionnalité à l’avantage de donner le temps  à votre appareil, de se stabiliser, une fois que vous venez d’appuyer sur le déclencheur.

Stabilisation de l'objectif

Certains objectifs ont un stabilisateur qui permet à l’appareil de prendre en compte vos mouvements et de les annuler à la prise de photo. Ces mouvements étant absent pendant la prise de photo sur trépied, il est conseillé de le désactiver. Les objectifs haut de gamme arrivent à déterminer s’il n’y a aucun mouvement et donc si cela n’affecte pas l’image.

Astuce : Si, vous êtes en train d’utiliser le trépied et qu’il y a du vent. Vous pouvez activer le stabilisateur pour annuler les petits mouvements du trépied.

Retouches finales Lightroom

On fait partie de ceux qui pensent qu’une photo doit passer dans un logiciel de type  Lightroom systématiquement. Aligner l’horizon, ajuster la lumière, la balance des blancs, le contraste, recadrer. Il y a toujours un petit quelque chose à améliorer ou à corriger. La netteté ne fait pas exception.

Pour bénéficier pleinement de ces options, il faut prendre vos photos dans le format RAW. Vous trouverez dans Lightroom, 2 jauges vous permettant d’influer sur la netteté de votre image. Le curseur « clarté » et « contraste » dans le menu « Réglage de base ». Et aussi dans le menu « Détails » où vous pourrez affiner suivant les zones de la photo ou vous voulez plus ou moins de netteté.

Attention à ne pas trop en mettre. Un conseil cependant si vous commencez à voir des halos blancs autour des éléments de la photo, c’est qu’il y a trop de clarté. Une bonne pratique consiste à en rajouter légèrement, mais que cela ne se voit quasiment pas à l’œil nu.

Vous pouvez faire les mêmes modifications dans Photoshop avec camera raw.

Une question, une remarque, une idée… N'hésitez pas à me laisser un commentaire.



Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire