Exposition Garry Winogrand au jeu de paume

01Nov

Du 14 octobre 2014 au 08 février 2014, une rétrospective de Garry Winogrand est ouverte au jeu de Paume.

Le photographe

Garry Winogrand (1928 -1954) est l’un des plus grands street photographer de sa génération. Même s’il n’aimait pas cette étiquette. Sévissant d'abord dans sa ville natale de New York, puis sur l’ensemble de son pays. Il photographie avant tout l’humain dans le cadre de la rue, son terrain de jeu préféré. Il aime prendre les personnes en photo et les privilegies toujours à l'événement dans lesquels, elles peuvent être. Là où la plupart des photographes présent à un événement, prendront cette évenement en photo. Lui se tournera et photographiera la réaction des gens.

Garry winogrand

Garry Winogrand - Observez comment le corps de cet acrobate s'oppose délicatement à la silhouette de l'oiseau à droite

L’exposition

C’est un boulimique de la prise de vues, il est d'avantage concentré sur cet aspect, plutôt que sur l’édition et les tirages. Du coup, un grand nombre de ses photos n'ont jamais été exposées ni même tirées. Cette exposition propose au public des images pour la plupart inédites.

L'exposition est décomposée en 3 parties :

«Du Bronx à Manhattan» : Photographies de New York prisent de 1950 à 1971

«C’est l’Amérique que j’étudie» : Photographies hors de New York prisent de 1950 à 1971

« Splendeur et déclin» : Photographies entre Los Angeles et le Texas de 1971 à 1954.

Garry winogrand

Garry Winogrand - Capturer un tel moment, semble si facile et pourtant...

Le verdict

Après avoir fait le tour des  deux étages de l’exposition, une visite commentée venait de commencer. On a donc refait les deux étages, mais cette fois commentaire à l’appui. Et c’était vraiment passionnant. Je ne peux que trop vous conseiller d’y aller pendant une visite. Je pensais qu’il y aurait trop de monde et donc j’avais mis de côté cette option. Mais au final on était qu'une petite vingtaine de personnes très attentive à suivre cette visite. (visite commentée mercredi et samedi 12h30)

Je dois bien avouer que je reste dubitatif par rapport au sens que l’on donne à ses photos vers la fin de son œuvre. On nous explique que celles-ci sont plus désenchantées. Qu’il photographie des personnes âgées ou que l’arrière-plan est moins festif ou vivant qu’à ses débuts. Garry Winogrand avait déménagé et c’était le premier à admettre que New York avait une vitalité unique, il est donc plutôt logique que ses photos en dehors de New York ne transmettent pas la même énergie.

Il semble évident que l’on peut faire dire n’importe quoi à un si petit échantillon de photos. Particulièrement, quand on sait qu’il a laissé derrière lui près de 6000 pellicules non développées. Si vous sortez tous les jours prendre des photos pendant des années et que, demain, on expose 100 de vos photos, qui sont toutes par beau temps. Ça ne veut pas dire que vous sortiez prendre des photos uniquement par beau temps mais que celles que l’on a sélectionnées à votre place sous toute par beau temps.

On est donc face à un dilemme qui dépasse bien sûr  cette exposition. Se contenter de présenter sans commenter ou se risquer à commenter au nom du principal intéressé. Alors qu’il n’est plus là pour défendre son œuvre.

Je vous invite à voir cette exposition et vous faire votre propre opinion.

Une petite sucrerie

Une courte vidéo en anglais, mais qui vaut le coup d'oeil notamment entre 1' et 1'30. Vous verrez les stratagèmes qu'il peut utiliser pour que les gens ne se rendent pas compte qu'il les prend en photo. Savoureux !

Informations pratiques

Plein tarif : 10 euros, tarif réduit 7.50 euros

+33 1 47 03 12 50

Horaires 

Mardi (nocturne) : 11h-21h

Mercredi-Dimanche :11h -19h

Visite commentée : mercredi et samedi 12h30

Fermeture le lundi, le25 décembre et le 1er janvier

Adresse 

Jeu de paume

1 Place de la concorde 75008 Paris. M° Concorde.

Toutes les images © The Estate of Garry Winogrand, courtesy Fraenkel Gallery, San Francisco

Une question, une remarque, une idée… N'hésitez pas à me laisser un commentaire.



Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire